Mot du président de la commission

P o u r q u o i  s ’ i n t é r e s s e r  a u x  e s p a c e s  a é r i e n s  ?

 

Les parapentes et deltas sont les moyens les plus simples pour accéder au plus vieux rêve de l’être humain « voler ».

Le vol libre bénéficie d’une grande souplesse et facilité de mise en œuvre (pas ou peu d’instrumentation, pas trop chronophage en temps de

préparation et de remisage/maintenance, sites de pratique accessibles et peu exigeants en aménagements, équipements peu –ou pas trop- couteux).

Tout ceci au regard des autres activités aéronautiques. Le Vol Libre dépend d’ailleurs du Ministère de la Jeunesse et Sports et non de celui des Transports.

Pour autant, le domaine de l’air dans lequel nous évoluons est un espace partagé avec d’autres aéronefs, militaires, commerciaux, de loisirs,

parfois beaucoup plus performants que nos toiles. Nous ne saurions nous affranchir de ses règles d’utilisation. Cela peut sembler enquiquinant pour ne

pas dire disproportionné par rapport aux capacités de notre matériel. Mais cela se justifie pour que nous puissions nous adonner à notre passion :

Pour la sécurité des personnes qui côtoient cet environnement (risques de collision, accostage)

Pour la quiétude de lieux (zones naturelles, habitats,…)

Pour le sentiment d’appartenir à la grande famille de l’aéronautique. Nous sommes reconnus, nous parlons le même langage, c’est en quelque

sorte notre plus petit dénominateur commun. Bref, autant prendre cela comme un jeu.

__________

Q u e l  e s t  l e  r ô l e  d e  l a  L i g u e  A U R A V L  ?

 

Et si les règles et pratiques liées à leurs variétés, peuvent paraître complexes, la Commission espaces aériens de la Ligue est là pour rendre le sujet intelligible.

 

Le rôle des référents astreints à ce sujet est principalement :

de faire connaître la FFVL et ses besoins

de négocier et d’obtenir des aménagements sur des dossiers et affaires en concertation avec les autres fédérations et les autorités

d’assurer une circulation montante et descendante de l’information entre les licenciés et les partenaires externes

Le domaine de la règlementation est indissociable de notre activité. Il deviendra de plus en plus incontournable (c’est dans l’ère du temps).

 

Arnaud ROCHETTE