Rapaces et vol libre

🦅 Les milieux naturels fréquentés lors de la pratique du vol libre sont le lieu de vie de différentes espèces de faune et de flore. Le libériste entre en interaction avec ces écosystèmes. Ces interactions ne sont pas forcément négatives et peuvent être contrôlées pour favoriser une harmonie entre le pratiquant et son environnement de pratique.

Depuis plusieurs années, la FFVL, les clubs et les pratiquants, les gestionnaires d’espaces naturels (conservatoires, réserves, Parcs Naturels Régionaux et Nationaux) et associations naturalistes (LPO) autour d’un objectif commun : celui de favoriser une pratique responsable envers la faune sauvage et plus particulièrement les rapaces.

Les pratiquants dans la réalisation d’une distance en cross voire lors d’un vol en local doivent être capablesde planifier et ajuster leurs vols afin d’éviter les espaces aériens réglementés, mais aussi les zones sensibles et bulles de quiétude où évoluent et nichent les rapaces.

Les ZSM (Zones de Sensibilité Majeure) sont des zones à éviter pour préserver la reproduction d’espèces de grands rapaces, souvent menacées d’extinction comme le Gypaète barbu et faisant l’objet d’un Plan National d’Actions. Elles sont composées d’une zone cœur où toutes les activités sont concernées et d’une zone tampon où seules les activités motorisées sont susceptibles d’être restreintes.

Avec un fonctionnement similaire sont mis en place des bulles de quiétude pour protéger les autres espèces de rapaces sensibles. Elles ont en général un périmètre de 300 mètres autour du nid dans lequel les pilotes sont invités à ne pas pénétrer. Elles n’ont pas de caractère strictement réglementaire. (Cependant la perturbation intentionnelle d’espèce protégée est punie par la loi). 

💡 Le saviez-vous ? 300 m est la distance moyenne à laquelle on mesure une incidence du vol libre sur de nombreuses espèces. C’est pourquoi c’est la distance utilisée pour la plupart des autorisations de survol.

Où trouver l’information ? 🤔

Fiches de zones sensibles, bulles de quiétudes

Secteur BORNES/ARRAVIS/CHABLAIS/MONT-BLANC (zone de sensibilité maximum)

ZMS du Bargy
ZMS Sixt fer-à-cheval
ZMS Aravis nord
ZMS Passy Pormenaz

Fichier Open air
Toutes les bulles de quiétudes sont reprises dans un fichier informatique open air.
Visualiser et utiliser le fichier open air (procédure ci-dessous).

  1. Téléchargez le fichier open air dans le répertoire de votre choix
  2. Cliquez sur le lien suivant : http://cunimb.net/openair2map.php ou alors sur celui du site XCGLOBE
  3. Cliquez sur le bouton gris « choisissez un fichier » et allez cherchez le fichier sur votre disque dur
  4. Validez
 

Portail BIODIVSPORT

Un outil qui centralisent les zones de quiétude pour la faune et les zones réglementées au regard des activités sportives et qui proposent un flux de données et l’export des zones en OpenAir. Attention : ces infos ne sont pas exhaustives !

🔗 biodivsport

Réglementation du parc des Bauges

LE SURVOL DU MASSIF DES BAUGES DIT « RÉSERVE DES BAUGES » EST INTERDIT À MOINS DE 300 MÈTRES SOL, SAUF DANS LES 4 ZONES AUTORISÉES POUR LES PRATIQUES AÉRIENNES SPORTIVES NON MOTORISÉES.

En cas de doute, renseignez-vous auprès du club local ou du gestionnaire d’espaces naturels (parcs, conservatoires, réserves, etc.)

Pour une bonne cohabitation avec la faune, veillons à adopter les comportements suivants :

  • S’informer sur la faune et la flore locale sensible, sur notre site de pratique habituel et en déplacement
  • Prendre connaissance des zones protégées à éviter (réserves, ZSM, bulles de quiétude…)
  • Se tenir à distance de ces zones, notamment lors de la période critique de reproduction
  • Ne pas chercher à se rapprocher des oiseaux et des autres animaux, surtout si vous les dominez
  • Laisser la priorité aux oiseaux dans les thermiques, éviter de voler au-dessus d’eux 
  • En cas de manifestation de dérangement (vol en feston, fuite), s’éloigner rapidement
  • Si des rapaces s’en prennent à votre aile, les serres ou le bec en avant, vous pouvez tenter de les intimider en faisant de légers wing-overs (attention pas de manœuvres brutales pris par le stress!) et éloignez-vous en rapidement; Si des rapaces vous attaquent en frontal, protégez votre visage, abaissez ponctuellement vos bras afin d’éviter qu’ils s’y posent comme ils se poseraient sur une branche, mais encore une fois, ATTENTION aux manœuvres, pas de sur-pilotage pris par le stress, vous ne ferez qu’aggraver la situation). 

Une courte vidéo pour présenter les enjeux : https://www.youtube.com/watch?v=vVlRuFtsxA4

Vol libre et Gypaète barbu : https://www.youtube.com/watch?v=Kxbn_wHcS30

Un exemple de démarche partagée dans les Bauges : https://www.youtube.com/watch?v=3lPVXVs27TI

Pour en savoir plus regardez la conférence « Rapaces et vol libre » : https://www.youtube.com/watch?v=Rds_DB7GHg8

 Pour tout complément d’information :